News

African Courier - 2009 Interview


De nombreuses compagnies aériennes ont commencé il y a quelques mois à rétrécir les conditions des billets de voyage ethnique extrêmement populaires et avantageux. On aspire à l’uniformisation des conditions de réservations au trafic saisonnier international et à la sécurité de réservation plus haut. En clair ca veut dire: Qui veut voler à des conditions spéciales à l’avenir, doit se tenir à des délais de paiements exacts.

Le rédacteur en chef d’African-Courier en conversation avec Michael Krug, Account Manager Leisure Sales Air France / KLM et Sandro Sacco, propriétaire de Reiseservice Sacco, le leader sur le marché de ethnic travel en Allemagne:


African Courier (AC): Chaque année vous vendez des centaines de milliers de tickets de voyage ethnique, en particulier en Afrique. Qu’est-ce que fait la différence entre ces tickets et d’autres?

Michael Krug: Premièrement il faut dire que les tickets ethniques reposent sur un règlement spécial, que les compagnies aériennes ont introduit de son plein gré à faire une concession à la clientèle grande des Africains, qui travaillent à l’étranger. C’est pourquoi les soi-disant tickets ethniques offrent plus de flexibilité que les tickets normaux, sont valable plus longues, coûtent moins de frais de changement et accordent plus de bagages en franchise.

AC: En ce qui concerne les tickets d’ethnic travel, il s’agit de tickets spéciaux: est-ce que la réservation téléphonique ou personnelle dans l’agence de voyage suffit?

Sandro Sacco: Non, parce qu’une réservation sans paiement complet ne garant pas le droit à une place ! La place en l’avion n’est sûre qu’avec le paiement complet. Si nous seulement reservons un vol, il aura annulée après peu de temps; nous n’en avons pas d’influence, le système de réservation le fait automatiquement! Sinon notre agence de voyages devra payer pour nos clients en avance, sans savoir, si le vol va être vraiment réservé. Personne ne peut courir un risque comme ça!

Michael Krug: Ce que dit monsieur Sacco, est totalement juste. En général c’est que le moins cher le prix du vol, comme ici aux tarifs ethniques, le plus strictes les prescriptions, qu’il faut respecter, quand on veut profiter de ces conditions spéciaux! Après une réglementation transitoire généreuse en 2009, à partir du 1er janvier 2010 il faut que les tickets ethniques de KLM / Air France soient payés complètement au plus tard 42 jours avant départ.

AC: Et qu’est-ce qu’il y a quand je ne veux pas payer d’un trait ou quand je réserve seulement une semaine en avance?

Sandro Sacco: Il y a des possibilités différentes: Nos clients peuvent toujours réserver des tickets de vol régulières, qui sont sans doute plus chers, mais offrent en retour par exemple la possibilité de prolonger le séjour à la maison spontanément. Des réservations à court terme, éventuellement juste quelques jours avant départ en voyage, sont aussi évidemment possibles à tout moment. A cette occasion le prix du vol dépend seulement du tarif, mais il doit être payé en l’espace de 48 heures. Nous ne pouvons que nous embarquer dans des paiements échelonnés de tickets à l’avenir quand le délai de 42 jours est atteint. Sans le paiement complet la compagnie aérienne n’émets pas de ticket – un fait qui est tout naturel pour tous les clients de vol dans le monde.

Michael Krug:
Et quand je peux compléter: aujourd’hui il est absolument habituel qu’il faut payer tout de suite, par exemple quand vous réservez vous-mêmes quelques billets bon marchés via internet. Pour traiter tous les clients également, c’est juste fair-play quand les tickets ethniques sont gardés comme règlement spécial, relié avec des conditions fixes!

AC: Quelques avantages a le client en plus, quand il doit payer son ticket plusieurs semaines avant?

Sandro Sacco: Qu’il a payé un prix fixe, qu’il est indépendant de fluctuations, par exemple sur le marché de pétrole international. C’est lui qui ne dicte pas seulement les prix de l’essence pour la voiture mais aussi les prix du kérosène pour les avions. Quand il y a une augmentation du prix du kérosène après vous avez payé votre ticket ethnique, vous ne devez plus payer une majoration. Pas d’avantage insignifiant, quand on voit au passé!

Zurück